Comprendre le CLP

Le règlement CLP a pour objet d'assurer que les dangers que présentent les substances chimiques soient clairement communiqués aux travailleurs et aux consommateurs de l'Union européenne grâce à la classification et à l'étiquetage des produits chimiques.

Avant de procéder à la mise sur le marché de produits chimiques, l'industrie doit déterminer les risques potentiels de ces substances et mélanges pour la santé humaine et l'environnement  et les classer conformément aux dangers identifiés. Les produits chimiques dangereux doivent aussi être étiquetés selon un système normalisé de sorte que les travailleurs et les consommateurs soient informés de leurs effets avant de les manipuler.

Grâce à ce processus, les dangers des produits chimiques sont communiqués en recourant à des mentions types et à des pictogrammes imprimés sur les étiquettes et les fiches de données de sécurité. Ainsi, lorsqu'un fournisseur identifie une substance comme présentant une «toxicité aiguë de catégorie 1 (oral)», l'étiquetage inclura la mention de danger «mortel en cas d'ingestion», le mot «Danger» et le pictogramme comportant une tête de mort et deux tibias.

CLP est l'abréviation de l'expression anglaise «Classification, Labelling and Packaging» ou «classification, étiquetage et emballage». Le règlement CLP est entré en vigueur en janvier 2009 et la méthode de classification et d'étiquetage des produits chimiques qu'il introduit repose sur le système général harmonisé des Nations unies (SGH).

Le règlement remplace progressivement deux actes législatifs antérieurs, à savoir la directive «Substances dangereuses» (DSD) et la directive «Préparations dangereuses» (DPD). La période de transition prendra fin en 2015.